Archive for novembre, 2010

JDR- E-zine – Maraudeur

ezine-maraudeur

Découvrez le numéro 1 d’un nouveau e-zine autours du JDR. “Maraudeur“, est un document de pas moins de 179 pages pour un poids total de plus de 45Mo !

Que nous propose “Maraudeur” ?

Des news sur le JDR et les prochaines sorties
Des Chroniques Ludiques avec :
- Anoe l’Âge des Réofs
- Summerland
- Tenga
- Les Ombres d’Esteren
- La Brigade Chimérique

Des inspirations :
- Underword USA
- Dead patrol
- Une vérité bien mal venue

Des univers et aides de jeu
- Notre Tombeau
- Tenga (officiel)
- BIA

Des scénarios pour :
- Cyberpunk
- Elric

et une Campagne C.OP.S.

Autant dire pas mal de contenu !

Je vous laisse découvrir ce e-zine ici : http://www.studio09.net/images/download/Le%20Maraudeur/Maraudeur_1.pdf

Articles qui peuvent vous intéresser :

TMM – Qu’est-ce qu’un Tueur de Trolls ?

tmm-tueur-de-trolls

Pour le TMM (Trouve mon mot) de la semaine, je vous propose de répondre à la question “Qu’est-ce qu’un Tueur de Trolls dans Warhammer ?“.

Tout d’abords rappelons ce qu’est le TMM. TMM signifie “Trouve Mon Mot“, en effet, je regarde quotidiennement la fréquentation du blog via des logiciels très bien conçus et qui me permettent de voir, entre autre, avec quels mots clefs les internautes arrivent sur ce site via google. Et je choisis un de ces mots clefs en rapport avec le thème du blog et qui n’a pas dû satisfaire l’internaute, car celui-ci a quitté le site aussi vite qu’il en était venu. Et chaque semaine je vous proposerais un TMM, afin de pouvoir répondre au prochain internaute qui viendra nous rendre visite via ce mot clef.

UN TUEUR DE TROLLS DANS WARHAMMER C’EST QUOI ?

En une ligne : “C’est un Nain Kamikaze grave Vénère !

TUEURS DE TROLLS

Pour être plus clair, dans Warhammer, il y a les Nains. Ces êtres ont un sens de l’honneur assez particulier, car poussé à l’extrême. Du moins dans la majeure partie des cas. C’est un peuple qui est souvent en conflit avec des créatures souillant leurs territoires ou essayant de le souiller. Donc les Nains sont à la base de braves guerriers, finalement par la force des choses, ils n’ont pas bien le choix. Leur réputation de fiers guerriers et de courageux combattants n’est plus à faire, ni à prouver. Et parfois, un échec peut être extrêmement traumatisant pour un Nain ce qui les pousse à devenir des “Tueurs“, une catégorie de guerriers à part. Tout d’abords, quel genre d’échec peut troubler un Nain ? Cela peut être d’avoir été l’un des seuls à survivre à une attaque d’orcs, alors que tous ses frères d’arme sont morts au combat. Cela peut être aussi pour avoir laissé filer le chef de clan Skaven alors qu’il était à portée de hache. Ou alors parce qu’il a eu une erreur de stratégie au cour d’une bataille et qui a couté la vie à plusieurs de ses camarades. Ou tout simplement parce qu’il a perdu un baril de bière Bugman XXXXXX. Comme vous l’aurez compris, l’honneur d’un Nain est particulier et souvent lié au combat.

Le “Tueur” est dans la plupart des cas, solitaire, il se reconnait déjà par son aspect physique, les Nains sont de base, très Trapus, les tueurs sont très très musclés pour des Nains, alors à vu d’homme, c’est assez impressionnant. Leur barbe est teinte de couleur orange, ainsi que leurs cheveux, puis ces derniers sont coiffés de manière à obtenir une crête, une crête souvent maintenue via de la graisse animale. Tout ceci les rend déjà assez effrayants, mais ce n’est pas tout, ils arborent d’étranges tatouages qui parcours une grande partie de leur corps, vu qu’ils ont décidé de ne porter que le strict minimum pour ne pas avoir d’armure en affrontant un ennemi, ils se retrouvent souvent torse-nu ce qui en fait des personnages terrifiants pour le commun des mortels. De plus ils n’ont d’autre équipement que leur hache, soit une hache lourde et se maniant à deux mains ou alors deux haches à une main. Mais seuls des personnes avec une force physique accrue peuvent manier de tels mastodontes.

Quel est le but d’un “Tueur” ? C’est de mourir. Oui oui. De mourir. Mais pas n’importe comment, dans un combat des plus impressionnant, face à une ou plusieurs créatures terrifiantes et dangereuses. Le dernier combat, le plus honorable qui soit. On emploi souvent le terme “Tueur de Trolls”, car c’est souvent la créature la plus horrible qui vient à l’idée, mais surtout une créature qui menace directement les royaumes Nains. C’est un monstre qu’il est quasiment impossible de tuer seul. Parfois il arrive que le “Tueur” soit passé maître dans le combat face à ces Trolls et qu’il en réchappe à chaque fois, trouvant ainsi ce type d’adversaire pas assez terrifiant, ni assez puissant pour mourir honorablement. C’est alors que le “Tueur” se met en quête de dénicher la pire des créatures, ce qui peut l’amener à rencontrer des Géants, des Guerriers du Chaos, des Rats Orgre et même des Dragons. Combattre jusqu’à trouver la plus belle des morts… Pour un Nain.

C’est une description succincte, mais qui présente dans ses grandes lignes les Tueurs Nains dans l’univers de Warhammer et leurs motivations.

J’espère que ce TMM vous aura plu et aura aidé quelques internautes à répondre à leur question.

A savoir que le Tueur Nain le plus connu est certainement Gotrek, que vous pouvez retrouver dans une série de romans de la collection Gotrek & Felix.

warhammer-gotrek-et-felix

Articles qui peuvent vous intéresser :

Critique – Jeu de plateau – BattleLore

battlelore

Je me suis procuré récemment un jeu qui me tente depuis déjà plusieurs mois pour ne pas dire plusieurs années. Voici une critique que je voulais vous faire depuis quelques jours, celle d’un jeu de plateau : “BattleLore“. Un jeu de plateau orienté Med-Fan.

J’ai donc eu la chance de lire les règles, de manipuler les éléments qui composent ce jeu et de tester mes talents de fin stratège contre quelques amis.

Alors BattleLore c’est quoi ? BattleLore est un jeu de plateau où vous dirigez des unités de combat afin de relever une mission où détruire le maximum d’ennemis en ramenant moult bannières dans votre camps. Pour cela, vous avez à votre disposition des unités de différents types avec des caractéristiques selon leur équipement et leur catégorie.

De quoi est composée la boite de base de BattleLore ? Dans cette boite vous trouverez :

- Un manuel complet
- Un livret d’aventure
- Plus de 210 figurines
- 58 porte-bannières et 15 bannières supplémentaires
- Une carte de bataille double face
- 46 tuiles de terrain et de lieux remarquables
- 60 cartes Commandement
- 60 cartes arcanes
- 42 cartes de résumés
- 2 fiches de conseils de guerre
- 24 pions de Maitre des Arcanes
- 12 dés de combat

Comme on peut le constater, la boite de base est bien fournie et le matériel est d’autant plus intéressant qu’il est de qualité.

battlelore-3

battlelore-4

battlelore-5

BattleLore est un jeu ayant un système similaire à mémoire 44, pour ceux qui connaissent (un jeu comme son nom l’indique, qui vous propulse en pleine guerre mondiale de 39-45). Le jeu est donc basé sur un système d’ordres donnés via des cartes et des unités différenciées grâce à des bannières ou fanions selon le camps que vous incarnerez. Les couleurs ainsi que l’insigne des bannières ont leur importance, car cela va permettre d’attribuer les dégâts en fonction d’un nombre de dés et de leurs couleurs (ou symboles).

Le livre de règle est bien écrit, et permet de démarrer à jouer rapidement, via des initiations et une formule simplifiée des règles. Une fois ces premiers essais concluants, on peut passer aux règles avancées, avec des scénarios plus complexes et des ajouts importants au jeu dans sa globalité, comme la magie et des peuples un peu plus exotiques comme les nains par exemple.

En effet, BattleLore permet à la fois de pouvoir jouer dans un univers dit “réaliste” tiré de notre histoire. Mais c’est dans ses règles avancées un univers orienté Med-Fan, avec ses créatures terrifiantes et sa magie. Donc dans sa version simplifiée on va surtout jouer des éléments de l’histoire, comme Azincourt 1415, le premier scénario d’initiation du manuel de jeu.

Comment se déroule la partie ? Vous possédez des cartes “Commandement” qui vont vous permettre d’activer des unités depuis une certaine zone du plateau ou d’utiliser des Tactiques. C’est ainsi que vous donnerez des ordres à vos troupes et ce qui va les faire se déplacer et/ou attaquer. Le terrain rentre en compte dans la résolution des combats et des déplacements. Le principe de pièces de terrain modulables est très agréable et permet d’avoir différentes configurations de zones de bataille, ce qui augmente grandement la durée de vie du jeu. Le combat est une combinaison de caractéristiques de troupes et de jets de dés associés au style des troupes en question dans la confrontation.

Seul élément qui ne m’a pas convaincu dans le matériel de jeu, c’est la qualité des dés. Je ne suis pas fan, j’aurais préféré des dés gravés par exemple. Car ce sont des dés spéciaux et la pauvre peinture sur ceux fournis ne me parait pas d’une grande longévité si vous jouez souvent. C’est le seul point qui ne me convient pas concernant le matos de jeu.

Dans les règles de base, les possibilités sont déjà énormes et il faut ruser et jouer de stratégie pour remporter la bataille. Mais l’ajout de règles avancées avec plusieurs niveaux augmente d’autant plus l’intérêt du jeu et la mise en place d’une pure conception stratégique de la bataille avec de multiples éléments qui rentrent en compte dans la résolution des actions de jeu.

BattleLore, c’est aussi une multitude d’extensions, qui permettent d’améliorer encore plus la durée de vie du jeu et l’ambiance, ainsi que l’intérêt. Ce jeu est conçu à la base pour 2 joueurs, mais certaines extensions justement, permettent de jouer à plus de 2 joueurs. D’autres extensions apporteront de nouvelles créatures, tandis que certaines permettront de revivre des grandes batailles de l’histoire.

BattleLore est un très bon jeu de plateau. D’une bonne qualité et surtout permettant de révéler le stratège qui sommeil en nous. Le matériel permet de vivre des batailles différentes à chaque partie et assure une qualité de jeu avancée.

En somme, un excellent jeu qui ravira tous les joueurs amoureux du style.

Site du jeu
Prix : 69,95 €

Note : 17/20
Conclusion : Très bon jeu, avec de grandes qualités de matériel. De grandes batailles assurées…
Critique sur ChaOdisiaque

Articles qui peuvent vous intéresser :

BD- JdR – Dungeons & Dragons en BD avec IDW

dd-bd

IDW Publishing annonce sa nouvelle série de comics avec Dungeons & Dragons. Des BD sous licence Hasbro et Wizards of the Coast.
Les numéros 0 et 1 sont déjà disponibles en VO dans les boutiques spécialisées.

R.A. Salvatore, ayant écrit multiples livres dans l’univers des Royaumes Oubliés, va co-écrire une toute nouvelle série de comics, à partir de Juillet 2011. R.A. Salvatore avec son fils Geno Salvatore, crée une toute nouvelle aventure pour son personnage le plus célèbre : Drizzt Do’Urden, nommée : The Legend of Drizzt : Neverwinter Tales. Perso, j’ai découvert les RO via Drizzt et donc grâce à R.A. Salvatore, autant dire que ça fait chaud au cœur.

D’après Ikosa, cette nouvelle série Dungeons & Dragons continuera son développement en Janvier 2011 avec une série limitée basée sur l’univers de Dark Sun (déjà introduite dans le numéro 0). Et important de le souligner, le tout contient une rubrique bonus contenant du matériel pour le jeu de rôles directement tirés des intrigues de la BD. Miam… :)

Voici un petit aperçu du comics :

Source
Site Officiel : www.idwpublishing.com

Articles qui peuvent vous intéresser :

Critique – JdR – Casus Belli Numéro 3

casus-belli-3-mag

Voici ma critique sur le numéro 3 du célèbre magazine dédié au jeux de rôle : “Casus belli”.

Casus Belli, nous propose pour ce numéro 3, un magazine qui nous plongera sous le thème du Polar et des séries noires.

Première différence avec les 2 premiers numéros : la couverture ! On était habitué au blanc et nous voici avec un magazine avec une couverture noir. Rien de mieux pour nous plonger dans l’ambiance avec un style graphique que j’aime et apprécie (après les goûts et les couleurs, hein…).

Tournons les premières pages…

Bien entendu, on a le sommaire, que je vous soumet de suite :

Sommaire Casus Belli a écrit:

p. 3 : Edito

p. 7-11 : News

p. 13-18 : Critiques
– Z-Corps
– Les Ombres d’Esteren
– Mahamoth

p. 19-26 : Dossier “Polar & Serie Noire”
– L’essence du Noir
– Lieux Noirs
– Paint it Black

p. 27-49 : Scénarios
– La Chambre Noire – Black Trinity 2/4
– Requiem pour Elizabeth – L’appel de Cthulhu / Hellywood
– On trouve pas de citrons dans le désert – C.O.P.S.
– Les Noces Rouges – D&D 4

p. 50 : Calendrier des Manifestations

p. 51-64 : Aides de jeux
– Créatures de Légendes : les Mystes (2ème partie)
– Créatures de Légendes : les Syllogomanes
– PJ Only : Tenir la ditance
– Aide Polar & Série Noire : Faiblesses et Vices des héros du Noir
– MJ Only : Et une pression pour la douze, une !
– Le Coin du Scénariste : Déstructurer son scénario

p. 67-69 : Critiques en Colonnes

p. 70-71 : Comunauté

p. 72 : Autour du Jdr
– Le Donjon de Naheulbeuk : le jeu de société

p. 73 : Classiques er Indés

p. 74 : Preview

Le courrier des lecteurs est assez original et on retrouve toujours quelques ovni. Drôle^^

Les news sont structurées comme un journal à l’ancienne, je trouve l’idée bien trouvée et très adaptée au thème, toujours bon (coté graphique). Les news sont un condensé de l’actualité dans le domaine ludique, les internautes qui restent connectés aux divers sites d’infos ludiques ne devront pas avoir de grosses surprises, mais c’est une rubrique qui reste nécessaire pour ce genre de magazine, juste ce qu’il faut. Casus Belli a su la rendre attractive.

Les critiques proposées sont excellentes et très détaillées, avec le j’aime/j’aime pas. On en redemande ! Manque peut être le prix des JdR passés au crible.

Ensuite on passe au dossier, donc, un spécial Polar & Série Noire pour le coups. Le magazine gagne en contenu et autant vous dire, qu’il y a de la matière et de quoi lire avec ce numéro. Toujours une belle présentation. Concernant le contenu en lui même, je dois vous avouer, qu’à la base, je ne suis pas un grand fan du thème polar ou des séries noires (comme je me l’imagine du moins), mais le dossier est intéressant et donne pas mal de petites idées, ça met vite dans le bain et finalement on accroche. D’ailleurs, on peut adapter la majeure partie des idées à divers univers et c’est aisément adaptable pour du jeu comme Shadowrun par exemple, même si ce n’est pas le but premier à la base. Puis on nous propose des idées dans des contextes particuliers, comme le japon féodal. Ce qui permet de se faire une idée différente de l’approche que l’on a avec ce thème.

Les scénarios sont de très bonnes factures. On met en avant le thème ainsi que certains éléments proposés dans le dossier ou les aides de jeu du magazine. D’ailleurs, plus ça va et plus j’ai envie de tester COPS le JdR.

Les aides de jeux sont bien présentées, en fait, c’est tout le magazine qui est agréable à lire. De très bons articles, même si je risque de ne pas me servir des parties “créature de légende“, ça reste instructif, malgré que je n’ai pas plus accroché que cela à cette partie. Il y a du bon dans les aides pour le MJ en tout cas.

J’ai beaucoup apprécié la partie Casus People, même si le contenu m’intéresse un peu moins que le reste du magazine, la pointe d’humour et la présentation style magazine People ont su attiser ma curiosité.

Dans sa globalité, le magazine continue son bonhomme de chemin et propose toujours un contenu agréable et de qualité. Les remarques sont toujours prises en compte, ce qui est un très bon point. Après on aime ou pas le thème, on trouvera toujours une bonne idée à prendre.

NOTE : 16/20
Conclusion : Toujours aussi agréable de lire ce Casus Belli.

Articles qui peuvent vous intéresser :

JdR – Les informations pour la VF de Warhammer V3 commencent à arriver

warhammer-jdr-v3-vf

Edge commence à nous donner des informations sur le très attendu Warhammer JDR 3ème édition. Comme vous le savez si vous avez suivi les articles de ce blog ou sur le site de ChaOdisiaque, Edge éditera et proposera la version Française de Warhammer 3ème édition. Un article paru aujourd’hui sur le site officiel de Edge, permet de commencer à nous mettre dans le bain et surtout de nous donner envie.

Apparemment, on nous proposera 3 sets pour commencer, afin d’acheter et de se procurer ce dont on aura besoin pour jouer, soit en tant que joueur, soit en tant que Meneur de jeu ou bien les deux.

D’après Edge, plusieurs façons de jouer et surtout, des explications pour jouer avec ou sans les accessoires, ce qui permet d’ajouter un argument favorable pour ceux qui craignaient de devoir dépendre d’accessoires et de dés particuliers.

Les 3 sets sont :

Le Guide et le Compagnon des Joueurs
Orienté pour les joueurs, un livre de 300 pages de règles et d’informations, ainsi que son kit d’accessoires utiles pour le joueur.

Le Guide et le Compagnon du Maitre de Jeu
Orienté pour le meneur de jeu, toutes les règles et méthodes pour gérer des aventures et aventuriers, ainsi qu’un kit spécial pour le MJ.

Le Guide et le Compagnon des Créatures
Comme son nom l’indique, c’est une sorte de bestiaire avec son kit d’accessoires. Je pense qu’il sera plus utile à un MJ qu’à un joueur, mais certainement que tout fan se le procurera.

Je n’ai pour l’instant pas pu dénicher d’information sur d’éventuelles dates ou tarifs… Affaire à suivre donc…

Source

Articles qui peuvent vous intéresser :