Archive for février, 2010

Le Trône de Fer le JDR est sortie !

trone de fer jdr

Ça y est ! Edge l’a annoncé : le JDR du Trône de Fer est sortie, et accompagné de son écran de jeu.

Edge a dit :

Depuis des années la saga épique de Georges R.R Martin passionne des milliers de lecteurs. Maintenant c’est à votre tour d’écrire l’histoire de Westeros et de prendre part au jeu des trônes dans le Jeu de Rôle du Trône de Fer. Ce jeu sera développé en deux tomes, le premier couvrira tout depuis la création de personnages et des intrigantes Maisons jusqu’aux combats de masse.

Le Jeu de Rôle du Trône de Fer a gagné le Silver Ennie Award 2009 pour être le livre avec les meilleures règles ! Le second livre, quant à lui, couvrira la description détaillée des régions les plus importantes et des personnages du jeu des trônes.

Ce Livre contient tout ce qui vous est nécessaire pour vivre des aventures palpitantes faites d’intrigues et de combats, d’honneur et de trahisons, à travers les Septe Royaumes et au-delà. Créez votre propre Maison et couvrez –la de gloire afin qu’elle égale les plus puissantes.

Donnez vie à votre personnage grâce au système de jeu inédit du Jeu de Rôle du Trône de Fer. Du duel de chevaliers aux batailles rangées, des intrigues de cour à la politique des Maisons, tout es décrit dans le système simple et intuitif de ce livre.

Le-Trone-de-Fer-JDR

Prix : 39,95 €

L’écran contient :

-Un scénario « Les Noces de Dupes ».
-Un écran récapitulant toutes les données importantes du jeu au verso, une superbe illustration représentant le mur au recto.
-Une carte de Westeros détaillant les villes, rivières, châteaux, routes…

Prix : 19,95 €

Pack Le Jeu de Rôle du Trône de fer + Accessoires du narrateur = 54,95 €

Source : http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_news.asp?eidn=367
Site du jeu

Dungeons & Dragons – Scénario – A la recherche de la Soule

dd selandia

Voici un document relayé via le forum de ChaOdisiaque par Faeriss un membre qui nous fait découvrir chaque semaine depuis peu des travaux autours du JDR. Et c’est avec joie que je vous présente un premier scénario mis en page par ses soins pour Dungeons & Dragons dans le monde de Selandia. C’est le premier volet d’une campagne créée par Patrick « Iparcos » Janniaud : « La Campagne du Semeur d’Abîme« .

Ce scénario est conçu pour des personnages de niveau 1 à 3, ainsi que des joueurs et un maître du donjon relativement expérimentés. Une saga qui emportera les aventuriers dans un tourbillon d’aventures pendant plusieurs épisodes…

Les sources

Sur Simulaccro
Le PDF
Le site de l’auteur

Bonne lecture et laissez vos commentaires 😉

JDR – Projecteur sur Anoë et son auteur

Anoë

Toujours dans un esprit de dépoussiérage et de faire découvrir des articles qui à mon avis pourraient en intéresser plus d’un, je vous propose de relire certains Questions / Réponses réalisés auprès d’auteurs de JDR. Cette fois nous allons nous intéresser à Josselin Grange, auteur de Anoë « l’Age des Réofs », JDR qui est d’ailleurs sorti très récemment à la vente. Ce reportage à tout juste un an et vous pouvez admirer l’avancée des travaux depuis ce temps.

Donc projecteur sur ce créateur passionné, talentueux et motivé. Des reportages que vous pouvez retrouver dans nos archives ici et ici.

Questions / Réponses

Q : Bonjour Josselin, peux tu te présenter en quelques lignes ?

Josselin : Bonjour. Je suis Josselin Grange, 29 ans. Je suis graphiste et illustrateur en agence de communication.

Pour faire un rapide survol de quelques méfaits déjà accomplis : En 1988, j’ai été Champion de France de BD (8/12 ans) au festival de BD d’Angoulême à 8 ans. En 2000, j’ai été Lauréat « Défi Jeune » pour la Création/réalisation et Impression à compte d’auteur d’un livre (BD). Depuis j’ai créé ma maison d’édition qui compte actuellement 3 jeux de société. En ce moment je fini mon JDR (Anoë, l’Age des Réofs) et un jeu de plateau (KillpowerBall).

Q : Quel a été ton parcours de joueur ?

Josselin : J’ai commencé par jouer à l’oeil Noir, puis toute la gamme White-wolf, mekton Z… Très peu de ADD. Bon la liste serait vraiment trop longue car je fais du JDR depuis 16 ans avec une fréquence d’une fois par semaine (en gros).

Je me suis mis plus tard aux jeux de société.
Je ne joue presque pas aux jeux vidéo.

Par contre je fais 1 ou 2 Grandeur Nature pas an, histoire de me dégourdir les jambes.

Q : Quand a débuté l’aventure dans le milieu du JDR ?

Josselin : J’ai du commencer à travailler sur Anoë, il y a plus de 12 ans. A l’époque ce n’était qu’un univers pour des Scenarii. Puis j’ai commencé à créer des règles et hop je me suis retrouvé à faire mon JDR.

Q : Est-ce qu’Anoë est ton premier JDR ? Si non quels furent tes premiers JDR ?

Josselin : Oui c’est mon premier JDR, mais entre temps j’ai fais d’autre chose, des jeux de société par exemples, certains sont issues de l’univers d’ « Anoë, l’âge des Réofs ».

Je ferai d’autres JDR et d’autres jeux.

Q : Avec qui as-tu écrits ce jeu ? As-tu été seul ?

Josselin : Alors, j’ai été seul pendant longtemps, mais depuis un an, certains de mes relecteurs ont commencé à m’aider et écrivent des choses. Généralement on travail à plusieurs mains. Je donne une ligne directrice, la personne écrie dessus, puis on repasse une dernière couche.

En faite les choses ce sont structurées depuis que je travaille avec Plantaxl, qui me sert de « dictateur éditorial », il a plus de recule sur le jeu que moi et il est de bon conseil.

Merci à ceux qui s’investissent dans ce projet.

Q : As-tu eu des retours ? Si oui, de quels ordres étaient ils en général ?

Josselin : Pour le moment l’univers plaît à beaucoup de monde. Les règles sont en équilibrage, car on avait un petit problème de Difficulté. Et forcement par effet papillon de nombreuses lignes changent.

Q : Présente nous les qualités d’Anoë, En quelques lignes donne-nous envie d’y jouer.

Josselin : C’est un univers avant d’être un jeu. Dans une ambiance méd-fan, vous pourrez jouer de l’enquête urbaine, de l’aventure épique, du pulp, de la science fiction, mais aussi de l’horreur ; le tout dans un cadre restant cohérent. Le système est à base de D10 sous compétence, et propose entre autre la gestion du stress et du temps grâce aux marges cumulatives. Et en bonus : de la magie free-form, pas moins de 14 races jouables, des panthéons poussés, de la science Noeufologique et bien d’autres surprises. « Anoë a pour décor principal une planète où il fait plutôt bon vivre. La planète est relativement calme, l’ambiance générale est colorée et fantaisiste. Des champignons vivants servent de poubelles de table ou d’éclairage public. Ce qui n’arrange pas vraiment les personnages des joueurs, car ils font tous partie d’une ancienne caste d’aventuriers… et que le boulot ne se bouscule plus vraiment au portillon… En y regardant de plus près le monde ne va pas si bien que ça. En grattant la couche de peinture, la moisissure vous prend à la gorge. Dans les ombres la Nécrose revient, sournoisement, elle s’installe à l’insu de tous. Des poches infectieuses et purulentes laissent émerger des monstres qui finissent dans nos bonnes villes. Des rumeurs récentes racontent que de nombreuses créatures entreprennent une migration macabre en direction d’un pays : Vernez.
Le monde retient son souffle, les regards se portent vers ce pays. Le temps des héros approche, la menace arrive…»

Mais cela est une infime partie d’Anoë.

http://www.gdjeux.com/anoe/

Q : Que souhaite-tu pour l’avenir d’Anoë ?

Josselin : L’objectif est de sortir le jeu et de faire rapidement un supplément (avec écran). Si le retour financier est bon on enchaînera sur d’autres suppléments.
Dans tous les cas, on suivra cette gamme avec le site web (ajout d’avantage, scenarii, description et pnjs en plus).

Q : Tu as créé une maison d’édition « GDJeux », afin de pouvoir éditer tes créations. Tu n’en es pas à ton premier essai, mais es tu réellement seul ? Ou as-tu des collaborateurs ?

Josselin : Dans la maison d’édition, je suis seul responsable et je suis également le seul à y travailler directement. La distribution n’est pas gérée par moi, mais par mes associés.

Q : As-tu rencontré des difficultés à la création de GDJeux et à la réalisation d’Anoë ?

Josselin : Pour la maison d’édition, il faut savoir s’entourer, mais ça c’est plutôt bien passé. Pour Anoë, c’est différent, créé un JDR est complexe mais tellement passionnant.

Q : As-tu d’autres projets en rapport avec ce JDR ?

Josselin : Sûrement qu’un de ces jours je sortirai d’autres jeux de société, mais pour le moment je suis concentré sur Anoë et sur KillpowerBall.

Q : Où peut on trouver tout le nécessaire pour jouer et découvrir ce projet ?

Josselin : Pour le moment il y a un kit de démonstration qui tourne sur le Web.

Sinon le site : http://www.gdjeux.com/anoe/ pourra vous faire découvrir les bases du monde.

Tant que le jeu n’est pas sorti le site ne contiendra pas d’aide de jeu, mais par la suite nous allons le remplir avec des scénarii, des aides de jeu etc…

Q : Au sujet de GDJeux la maison d’édition que tu as créé afin d’éditer tes jeux, comment travail tu ? Est-ce ton job à plein temps ?

Josselin : Ahahaha non!

Je suis graphiste et illustrateur dans une agence de communication, où je m’occupe de faire plein de choses passionnantes (illustration 3D, dessins, mise en page et site web).

Après mes journées de travail, je change de casquette et je travaille sur mes projets ludiques et graphiques. J’ai une démarche plus artistique que mercantile.

Q : Comment fonctionne une toute jeune maison d’édition dans le domaine du ludique ?

Josselin : Contrairement à certaines maisons d’édition (standard), GDJeux a un fonctionnement artisanal et familial. Je peux prendre le temps de faire les choses que j’aime, je ne suis pas obliger de sortir un jeu tous les 6 mois (c’est un exemple comme un autre) pour payer des salariés.

Le principe de base est de réduire au maximum tous les frais de l’entreprise, les illustrations, la mise en page, la publicité, les sites web, les relations avec les imprimeurs et tout le reste est géré par une personne.
Je n’ai pas la prétention de prendre GDJeux pour une grosse maison d’édition, comme je l’ai déjà dis c’est plus une approche artisanale, artistique qu’une approche commerciale. En règle générale je refuse d’éditer des jeux qui ne sont pas de moi, mais j’ai fais une exception pour KillpowerBall qui est de Sylvain Mayet.

Q : Merci Josselin, et pour finir, que peut on te souhaiter pour cette année 2009 ?

Josselin : Ne pas être en retard pour la sortie de mes jeux en 2009 et ne pas avoir de problème d’impression. Que KillpowerBall et Anoë soit un succès.

Je vous souhaite beaucoup de succès et bonne année 2009 à vous également
Ludiquement,
Josselin

Encore une fois L’équipe ChaOdisiaque Remercie Josselin de s’être prêté au jeu des Questions / Réponses et tous ceux qui ont volontiers accepté de nous consacrer quelques minutes 😉